Vous êtes dans :

Harmonisation du mode de collecte des déchets

Les points d’apport volontaire

En 2016, les élus communautaires ont choisi d’organiser la collecte des déchets avec des points d’apport volontaire équipés de cuves semi-enterrées accueillant les 3 flux de collecte sélective (ordures ménagères, verre et emballages). 

Voir l'image en grand

Concrètement, ces points d’apport volontaire avec des cuves semi-enterrées permettent :

  • pour les usagers : un accès facilité pour déposer ses déchets sans débordement. L’incitation à la collecte sélective est favorisée par la présence permanente des 3 flux (ordures ménagères, verre, emballage) sur chaque point ;

  • qu’un même véhicule collecte les déchets sur l’ensemble du territoire alors que les spécificités de chaque mode de collecte (bacs roulants ou conteneurs) nécessitent différents véhicules. Le nombre de camions en circulation diminue ;

  • de meilleures conditions de travail pour les agents lors de la collecte des conteneurs semi-enterrés : grâce aux cuves, ils sont moins exposés aux accidents de travail et aux troubles musculosquelettiques. Côté hygiène, ils ne sont plus en contact avec les déchets.

> Trouver un point d'apport volontaire pour déposer mes déchets

 

Un système de collecte innovant

Au cours des prochaines années, les coûts de transport et de traitement des déchets vont fortement augmenter. Dans ce contexte, la volonté des élus communautaires est claire : ne pas toucher à la fiscalité mais optimiser la collecte locale pour maîtriser les coûts le plus longtemps possible.

Pour cela, depuis 2019, Val Vanoise mène un plan d’optimisation de l’organisation de la collecte. Pour y parvenir, la Communauté de communes a déployé un système de sondes de mesure implantées dans les cuves semi-enterrées (impossibles à installer sur des bacs roulants). 

Grâce aux 810 sondes implantées sur le territoire, la direction de la collecte peut créer des tournées en fonction du niveau de remplissage des cuves afin de :

  • collecter avec un niveau de remplissage moyen des cuves de plus de 70% (contre 40% auparavant) ;

  • optimiser le déplacement des poids lourds : 100% des cuves indiquées sur une tournée sont à collecter (contre 50% auparavant).

Avec cet outil innovant, les équipes peuvent ajuster en permanence l’organisation des tournées de collecte, pour envoyer les camions “aux bons endroits aux bons moments”. Au-delà des enjeux économiques majeurs que cette optimisation représente, il s’agit aussi pour notre territoire d’être exemplaire dans la gestion des déchets et de réduire au maximum les nuisances liées à la circulation des camions.

A savoir : le compacteur à cartons installé sur la commune de Brides-Les-Bains (bientôt à Champagny-en-Vanoise, Pralognan-en Vanoise, Courchevel et aux Allues) dispose également d’une sonde permettant de connaître son taux de remplissage.

 

Voir l'image en grand

Les travaux en cours : Les Allues et Courchevel

Aujourd’hui, les points d’apport volontaire équipés de cuves semi-enterrées sont déployés sur 8 des 9 communes de Val Vanoise. Afin de finaliser l’harmonisation de la collecte des déchets sur son territoire, la Communauté de communes lance un programme de travaux en 3 phases, aux Allues et à Courchevel.

  • Phase 1 : commencée le 23 août et terminée au plus tard en novembre 2021,

  • Phase 2 :  printemps 2022,

  • Phase 3 : automne 2022.

Voir l'image en grand

 

Le programme d’investissement 2016-2022 pour organiser la collecte des déchets sur l'ensemble du territoire de Val Vanoise s'élève à environ 14 millions d’euros.

  • Aux Allues, l’objectif est de moderniser l’infrastructure existante.

L'objectif des travaux est de moderniser l’infrastructure existante. Les Allues est la première commune de Val Vanoise à s'être équipée de cuves semi-enterrées (dès 2008). Aujourd'hui, l'intérieur de certains conteneurs est un sac souple, aussi appelé "chaussette". Pour vider ces cuves chaussettes, les agents de Val Vanoise utilisent un camion grue pour soulever le conteneur, ils doivent ensuite tirer sur une corde pour ouvrir le bas du sac et ainsi déverser les déchets dans la benne du camion. Ces sacs vieillissent mal et les agents sont souvent en contact avec des déchets lors du vidage des cuves. Aussi, les travaux consistent à remplacer ces cuves sac en cuves en inox : plus solides, plus hygiéniques et avec une plus grande capacité de stockage des déchets.

 

>> Voir la carte de la commune des Allues avec les nouveaux points d'apport volontaire et les points cartons.

  • A Courchevel, les travaux visent à changer le mode de collecte en remplaçant tous les bacs roulants en cuves semi-enterrées.
    - Cet automne (phase 1), 29 points d’apport volontaire seront créés.
    - A l’automne 2022 (phase 3), 76 nouveaux points d’apport volontaire seront en service sur la commune,  avec plus de 300 cuves.

>> Voir la carte de la commune de Courchevel avec les nouveaux points d'apport volontaire et les points cartons.

Sur chaque site de travaux (plus de 114 points), un panneau sera installé pour informer les usagers des modalités de collecte pendant la période concernée.

Le traitement des déchets

Le traitement des déchets est délégué au syndicat mixte de traitement des déchets Savoie DéchetsAprès chaque tournée de collecte, les camions déposent les déchets au quai de transfert situé au Carrey (Courchevel). De là, Val Vanoise missionne un transporteur pour amener les déchets (4 flux séparés) dans les filières de traitement et de revalorisation. Ces transports représentent un budget annuel de l’ordre de 300 000€.

Que deviennent nos déchets ?

  • Les ordures ménagères sont transportées jusqu’à l’unité de Valorisation Énergétique et de Traitement des Déchets de Chambéry ou dans d’autres usines d’incinération ou d’enfouissement en cas de saturation.
  • Les emballages et les cartons pour recyclage sont envoyés au centre de tri de Gilly-sur-Isère ou à Chambéry.
  • Le verre part dans un centre de regroupement du transporteur puis est expédié vers des centres de traitement dédiés situés près de Béziers (34), Labégude (07) ou Veauche (42).

Ces coûts de traitement et de revalorisation sont ensuite facturés à Val Vanoise et représentent une part importante du budget consacré à la compétence déchets (+ 1 million d'€ par an).

Du côté des bennes de déchetteries :

L’ensemble des déchets de déchetteries sont transportés, regroupés et triés à Petit Cœur puis :

  • Le tout-venant est enfoui dans d’autres départements

  • Les déchets verts sont compostés en Savoie

  • La ferraille est recyclée à 100% en Savoie

  • Le bois est valorisé énergétiquement en Savoie ou dans d’autres départements

  • Les gravats sont recyclés à 60% en Savoie

  • Le plâtre est recyclé en Savoie.